Jimmy Charruau est docteur en droit public, chargé de mission "Droit de la non-discrimination" auprès de la Défenseure des droits, enseignant à Sciences Po (Paris) et chercheur associé au CERSA. Il co-dirige (avec Daniel Borrillo et Thomas Perroud) le programme de recherches "Les 'thérapies de conversion sexuelle' saisies par le droit" (juillet 2022-novembre 2024). Il a par ailleurs été juge à la Cour nationale du droit d'asile, en tant que personnalité qualifiée nommée par le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés.

 

Thèmes de recherches : 

 

-droit de la non-discrimination

-droit des sexualités

-violences sexuelles et sexistes

-droit parlementaire

 

Publications (sélection) : 

 

-Ouvrages :

•La non-discrimination en droit public français. Un principe en devenir ?, Bruylant, coll. "À la croisée des droits", 2022, 829 pages

•(avec Caroline Duparc), Le droit face aux violences sexuelles et/ou sexistes, Dalloz, coll. « Thèmes & commentaires », 2021, 354 pages

•La Beauté : aspects juridiques et politiques, LGDJ-Presses universitaires juridiques de Poitiers, 2016, 208 pages

 

-Articles : 

•« Au fondement et à l’horizon des lois : de l’intérêt général à l’“utilité commune” ? (Re)découvrir l’article 1erde la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen », in Bernard Teyssié (dir.), Les métamorphoses de la loi. En hommage à Jean Foyer, Éditions Panthéon-Assas, 2022, pp. 63-81 

 

•« La Charte européenne pour l’égalité des femmes et des hommes dans la vie locale : un texte pour rien ? », in Bertrand Faure, Mylène Le Roux et Martine Long (dir.), Les collectivités territoriales et les femmes, Berger-Levrault, 2022, pp. 31-44 

 

•« Harcèlement de rue : la loi française est-elle vraiment plus efficace que la loi belge ? », Recueil Dalloz, janvier 2022, n° 3, pp. 123-124 

•« L’interdiction des “thérapies de conversion sexuelle”. Étude de droit comparé », Revue internationale de droit comparé (RIDC), 2020, n° 4, pp. 1065-1088 

 

•« En Côte d’Ivoire, un mandat présidentiel “3 en 1” ? L’incertitude constitutionnelle autour de la candidature du président Ouattara », Le Club des Juristes, 28 août 2020 [En ligne] 

•« La “part des anges” législative. Réflexions sur l’infortune des propositions de loi », in Catherine Puigelier (dir.), Un haut fonctionnaire au service du Parlement. Mélanges en l’honneur de Monsieur Jean-Louis Hérin, Mare et Martin, 2020, pp. 55-85 

•« Une spécificité sénatoriale : les “espaces réservés” aux groupes minoritaires et d’opposition », Revue française de droit constitutionnel (RFDC), 2019, n° 118, pp. 285-314 

•« Le “sexisme” : une interdiction générale qui nous manque ? », Revue du droit public (RDP), 2017, n° 3, pp. 765-794 

•« L’introduction de la notion de genre en droit français », Revue française de droit administratif (RFDA), 2015, n° 1, pp. 127-136 

 

-Tribunes :

•« Élection présidentielle. Pour en finir avec le terme “parrainage” », Libération, 24 février 2022 

•« La fabrique des “discriminations ressenties” », Libération, 3 février 2021 

•« Faut-il une loi visant à interdire les thérapies de conversion sexuelle ? », Libération, 30 août 2019